Recevez toutes nos astuces par e-Mail >>

La stratégie d’entreprise simple et pragmatique

La stratégie d’entreprise simple et pragmatique

On l’entend souvent, « les PME sont trop petites pour avoir une stratégie d’entreprise ». Pourtant, ne pas avoir de stratégie est également une stratégie. Qu’on le veuille ou non, on n’y échappe pas. D’où provient donc cette (fausse) croyance ? Sur quelles prémisses se baserait-elle ?

Ce qui est vrai est que peu de PME disposent d’une stratégie formelle, écrite et communiquée au sein de l’entreprise. La faute à qui ? A quoi ? A l’entrepreneur ? Manque-t-il d’intérêt pour le sujet ? N’est-il donc pas conscient ce qu’une approche structurée de la stratégie peut lui apporter ?

Une approche structurée est souvent perçue par l’entrepreneur comme un gaspillage de temps. Il est vrai que beaucoup de modèles proposés demandent des efforts importants sur deux niveaux. D’abord il vous faut étudier le modèle et le comprendre… Vous avez réussi à sortir du dédale ? Bravo ! Il ne vous reste plus qu’à trouver le temps (beaucoup !) pour récolter, analyser et synthétiser les données… Et l’on s’étonne que les entreprises ne formalisent pas leur stratégie ?

Je ne pense donc pas qu’il faut rechercher la cause chez les entrepreneurs. Ils « savent » ce qu’ils font et où ils vont. Ils connaissent leur entreprise, leur terrain d’action et leur cerveau produit beaucoup d’idées, d’analyses et de synthèses qui mènent à des actions.

Ce qui leur fait défaut, c’est une base simple dans laquelle les entrepreneurs peuvent structurer leurs idées, établir les liens entre elles, valider leurs approches et fixer leurs objectifs concrets.

La méthode « Strategy Short Track » vise à aider les PME en simplifiant la définition d’une stratégie se basant sur une approche concrète et terre-à-terre. C’est audacieux, certes ! Ne donnant pas de priorité à la perfection théorique mais plutôt à une approche pragmatique, je ne doute pas que ce modèle connaisse ses points faibles. Mais son principaux point fort réside dans l’obtention de résultats rapidement perceptibles après quelques heures de travail déjà.

La première étape consiste à la définition de votre domaine d’activité. Lorsque l’on définit une activité, il y a deux options : soit décrire ce que l’on fait (et on laisse le soin à ses clients de s’imaginer ce qu’ils pourraient en faire), soit décrire ce que l’on fait pour ses clients (ce qui correspond à la valeur de ce que l’on crée). Je vous invite donc à prendre une dizaine de minutes pour décrire quelle valeur vous créez ou souhaitez créer (dans le cas où vous vous lancer dans une nouvelle activité ou projetez une évolution majeur de vos produits ou services).

Dans le prochain article, nous utiliserons cette base pour démarrer votre analyse. Je vous aiderai à structurer vos idées pour y voir encore plus clair grâce à l’étape suivante de mon modèle SST.

4 commentaires

  1. Bigirindavyi Gilbert
    27 décembre 2012

    C’est un très bon article! ça me donne l’envie d’aller revoir l’organisation de mon association.

    • Patrick Grobéty
      27 décembre 2012

      Bonjour Gilbert,

      Nous sommes ravis que le contenu vous inspire et vous aide pour votre organisation.

      Les articles suivants vous donnent également d’autres conseils sur la bonne stratégie à adopter.

      Cordialement,

      Patrick Grobéty

  2. Entreprise | Pearltrees
    8 janvier 2014

    […] La stratégie d’entreprise simple et pragmatique […]

  3. Claude Michaud
    13 janvier 2014

    Bonjour Monsieur,

    J’ai reçu ce matin votre courrier, parlant de la méthode SST.
    Je me permets de vous inviter à visiter le site Internet de Social Business Models, association que nous avons lancée en mai dernier.

    Peut-être pourrons-nous tracer des synergies « stratégiques »?

    Cordialement,
    Claude Michaud

Laisser un commentaire

Nom, prénom*

e-Mail*

Site Internet